Expression au CFIA à Rennes

Expression au CFIA

Belle opportunité pour l’agence que d’aller faire un tour à cet évènement incontournable qu’est le CFIA qui tenait cette année sa 21e édition.
Car c’est bien là un véritable carrefour de rencontres et d’échanges pour les industriels des équipements et des procédés, des emballages et des conditionnements,  des ingrédients et des produits alimentaires intermédiaires (PAI)… et pour des gens comme nous qui nous intéressons de très près à l’univers des productions agricoles et des produits alimentaires.

Rencontrer quelques-uns de nos clients exposants au CFIA, respirer l’air du temps en matière d’innovation autour des ingrédients et des usages culinaires, regarder du coté de l’avenir avec l’Usine agroalimentaire du futur. Voilà les axes qui ont guidé nos pas.

Autant se mouiller et vous l’avouer, le Hall des ingrédients et des PAI du CFIA  m’a retenue plus longtemps que les autres, entre les molécules mentholées, l’hydrolysat de pois, les mini-gressins…  Il y en a pour tous les goûts du sucré au salé, aux origines végétales ou animales, aux texturants, aux ingrédients nutritionnels…

Et là chez Expression, nous nous disons que l’agence a encore de beaux jours devant elle car s’il est un secteur innovant c’est bien celui de l’alimentaire quand il se décline chez nous en recettes de cuisine, en reportages sur les fabricants, en opérations avec les blogueuses…
Nous vous en dirons plus dans un autre article. Mais dores-et-déjà, nous vous conseillons de visiter notre plateforme Cuisine à l’Ouest

 

 

 

Expression à la rencontre des brasseurs bretons

Dans notre démarche d’aller à la rencontre des acteurs économiques bretons, nous ne pouvions pas manquer la première fête des bières bretonnes, qui s’est déroulée ces samedi 14 et dimanche 15 janvier 2017 à Landrévarzec.

D’autant que le salon des brasseurs, qui rassemblait seize entreprises de toute la région, constituait l’essentiel de la manifestation.

Un sujet parfait pour notre projet Cuisine à l’Ouest, qui vise à promouvoir sur le web les entreprises alimentaires bretonnes et leurs produits.

Nous avons interviewé huit brasseurs, huit rencontres singulières, huit échanges rapides mais vrais, enrichissants, savoureux, à découvrir sur notre site Cuisine à l’Ouest.

Les brasseurs bretons

 

Vendée Globe 2016

Expression de tout cœur avec Yann Éliès (Groupe Quéguiner – Leucémie Espoir)

couv-phare-ouest-76Les participants du Vendée Globe sont partis le 6 novembre dernier pour trois mois de course et parmi eux, Yann Éliès, skipper de Groupe Quéguiner – Leucémie Espoir. Une course en solitaire, sans escale et sans assistance. Une course qui fait rêver. Une course incroyable à suivre tant les rebondissements sont nombreux, tant la stratégie du skipper et les performances du bateau sont importantes. Une course aux retombées médiatiques extraordinaires, qui motive les entreprises à sponsoriser les skippers.

Le Groupe Quéguiner consacre son magazine interne de novembre à la course et à son départ : présentation de l’épreuve, du parcours, du bateau, des relations publiques mises en place autour de cet événement…

Cécile était donc de la partie avec un reportage sur le village du Vendée Globe aux Sables-d’Olonne. Bon ben voilà, c’est officiel : elle soutient Yann Éliès.

montage-selfie-cecile-vg-2016

Et puis sinon, Cécile adore faire des selfies, mais ça, c’est pas nouveau…

 

Un nouveau visage, une nouvelle oreille chez Expression

Myriam Gauthier chez Expression

Fraîchement arrivée chez Expression, je me dis que je dois me présenter, c’est la moindre des choses
Bon… Comment dire… Je commence par quoi ?
Ma vie ? Mon Œuvre ? Bof bof, je ne le sens pas bien même si comme pour tout un chacun elles sont extraordinaires. Ça c’est dit et personne n’en doutera.
Je vais plutôt vous raconter comment nous nous sommes choisis, Expression et moi.

Au-delà des beaux souvenirs de vacances en Bretagne

Certes mais de là à venir y vivre et y entraîner sa famille ! Il fallait franchir le pas : c’est fait, et même sans hésitation.
La mer jamais très loin, le kouign amann et la crêpe à l’andouille, c’est extra mais cela suffit-il à remplir une vie ? Non bien sûr mais si on y ajoute le plaisir de vivre toutes les saisons en l’espace d’une même journée, je vous assure que cela peut suffire.

Mais quand même il doit bien y avoir autre chose, pensez-vous?
Eh bien oui !
En ce qui me concerne c’est  d’abord le goût du challenge qui a guidé mon choix, associé au besoin et à l’envie d’exercer « ce passionnant métier de la communication » différemment. Et puis c’est la rencontre avec Pierre Réguer et son équipe. Une agence qui se mouille, comme dit le slogan !

La perspective professionnelle chez Expression est alléchante

Après un parcours en entreprise de conseil, en agence de communication et à la tête de ma petite structure, j’ai eu le sentiment, plutôt la conviction que je devais encore faire bouger mes lignes pour exprimer mieux et différemment ce que j’avais encore à donner et à partager professionnellement.
Et là, je tombe sur l’agence Expression à Landivisiau à la recherche d’un équipier à 3 têtes : développement, management, pilotage de projet. Parfait, me dis-je : je sais faire et j’ai envie de faire, et nous ferons ensemble en avançant ! Ce n’est pas plus compliqué. Cette idée de la coconstruction et de l’amélioration continue me convient bien.

Hardi-petit, après quelques échanges par mail, je viens rencontrer Pierre Réguer et son équipe non pas durant 1 heure mais 3 jours. Déjà une manière de faire originale qui m’a bien plu. On prend le temps de voir si l’aventure est possible et nos approches compatibles, et surtout si j’ai quelque chose à proposer au regard des besoins de l’agence et de ce qu’elle attend de cette démarche. Et ce que j’ai proposé c’est tout simplement de relancer une stratégie de développement d’Expression, dans toutes ses dimensions, y compris sa visibilité. Car, oui, les cordonniers étant les plus mal chaussés, Expression a besoin de se rendre encore plus visible. Alors qu’on vous le préconise à vous, nos clients, à longueur de journée, il y a encore des marges de progression ici aussi, chez nous, et pour votre plus grand bien !

Et maintenant concrètement

Expression est une agence où je peux exercer avec la rigueur et l’audace qui me caractérisent et ce n’est pas contradictoire, c’est juste humain.
Et surtout, je suis entourée d’une équipe qui a vraiment le goût et le sens du service au client. Car si  Pierre Réguer m’a donné carte blanche pour conduire l’agence, en contrepartie de cette confiance  j’ai aussi des engagements et des responsabilités. Eh oui une agence c’est aussi une entreprise et je dois veiller à maintenir ses équilibres y compris économiques !

Alors depuis août, je m’active : découverte d’un nouvel espace géographique et économique, des clients, de l’organisation et des fonctionnements de l’agence, management de l’équipe et apports méthodologiques, relations avec notre environnement de partenaires et de fournisseurs, implication dans les réseaux… Tout y passe pour piloter et animer les affaires et la vie de l’agence avec pour ligne directrice : tendre vers toujours plus de créativité conjuguée à la qualité de nos prestations pour accompagner efficacement le développement de vos entreprises.

Pour vous

Concrètement cela signifie pour notre agence : savoir rester ouverte, curieuse, à l’écoute et faire un pas de côté parfois pour sortir de nos propres traces, se saisir de toute innovation, être toujours constructive car ici en cherchant on trouve toujours la solution, défendre nos convictions et nos partis-pris pour vous apporter le petit plus qui fera votre différence.

Je dirais que mon ambition ici est d’abord de favoriser les conditions qui permettront à chacun, dans ses domaines de compétences, d’exprimer et de développer tous ses potentiels et ses talents pour être force de proposition et toujours mieux répondre à vos besoins.

Alors la bonne rencontre, au bon moment, au bon endroit ?
On peut dire que toutes les conditions sont réunies.
On dit d’ailleurs qu’être heureux au travail nous rend efficaces et performants.
J’en suis persuadée.
A vous d’en juger maintenant.
Vous en savez un peu de moi, je n’en sais pas assez de vous, il ne nous reste donc qu’à nous rencontrer.

Myriam Gauthier
Conseil et développement